Sphère INFORMATIQUE : appel à la grève ce 2 septembre !

Publié le 02/09/2021

Ce 2 septembre, ne faites entendre ni le clic des souris, ni le ronronnement des unités centrales ! Tous les agents de la sphère informatique sont appelés à la mobilisation et à se mettre en grève, particulièrement ceux de l’assistance informatique (AT, CID, CIL) par l'intersyndicale DGFiP*. L'ouverture d'un cycle de négociations est réclamée. (* : Solidaires, FO, CFDT, CFTC) 

LES SERVICES INFORMATIQUES SONT DANS LA TOURMENTE

Informaticiens ! Ce 2 septembre, faites entendre votre mécontentement et rappelez à la DG qu'il ne suffit pas de vanter les mérites des agents durant la crise sanitaire...

En attente d'engagements transparents et précis de la Direction Générale, tous les personnels de la sphère informatique sont appelés à la grève, en particulier ceux en charge de l’assistance qui demandent la reconnaissance de leur charge de travail et les créations d’emplois nécessaires à la pérennisation des postes et des structures CID, SIL AT actuelles.

La CFDT Finances publiques et l'IS exige :

  • Une réelle écoute et la reconnaissance des efforts déployés pendant la crise et depuis lors ;
  • Des engagements immédiats sur les emplois, les charges et les conditions de travail ;
  • L’ ouverture d’un cycle de discussions sur l’avenir des missions et des emplois de la sphère informatique à la DGFiP en lien avec une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

→ Tous les agents de la sphère informatique sont invités à participer à la consultation intersyndicale portant sur les conditions de travail (lien mis en ligne prochainement).

Tous les personnels concernés sont invités à se connecter, en visio, à l’AG de grève qui se tiendra à 15 h ce jour.

Suppressions d’emplois, remises en cause incessantes de l'organisation et des méthodes de travail, etc., les services informatiques de la DGFIP, et plus particulièrement les services d’assistance, sont dans la tourmente. Le SSI ne répond plus aux interrogations des collègues ...pas plus qu'aux organisations syndicales. A l'instar d'autres sphères de la DGFiP aujourd'hui, il se contente de renvoyer au niveau local ou de ne pas répondre du tout ! Cette absence totale de reconnaissance et de dialogue n’est plus acceptable. La Direction Générale nie aujourd’hui la charge de travail et les sujetions supplémentaires liées à la crise sanitaire que les agents ont dû absorber depuis plus de 18 mois ...dans des conditions difficiles.

Aujourd’hui, les services informatiques étant en très grandes difficultés, il est primordial que le SSI se préoccupe concrètement de leur fonctionnement et de leurs moyens. Car, il n’est plus acceptable :

- De subir des sous-effectifs chroniques qui générent des surcharges de travail et des risques psychosociaux ;
- D’être privés de certains postes (gelés, NDLR) lors des mutations ...mais ouverts ensuite aux contractuels ;
- D’assurer la formation desdits contractuels (!) en plus de notre travail quotidien ;
- De manquer de vision précise sur la gestion de la téléphonie sur IP (ToIP), le « cloud », le « devops »,
les « chatbots », l’IA... ;
- De faire face à une charge de travail des CID encore augmentée lors des mutations, suite à la note
du 6 juillet 2021 sur l’évolution de la politique d’équipement en poste de travail ;
- D’être constamment pris entre deux feux : les directives DISI et les demandes des DDFiP/DRFiP. Cela
dégrade les relations que nos collègues ont avec ces dernières.

La CFDT Finances publiques et l'IS demande en parallèle l’ouverture d’un cycle de discussions sur l’avenir de la sphère informatique à la DGFiP, ainsi qu’un vrai schéma directeur, afin de pouvoir porter le plus en amont possible les demandes et revendications des agents.

Télécharger le tract intersyndical Tous et toutes en grève le 2 septembre  !