14 mars : tour de France des mobilisations à la DGFiP

Publié le 14/03/2019 (mis à jour le 15/03/2019)

En cette capitale journée d'action du 14 mars pour la DGFiP, la mobilisation a été forte dans tout le réseau de la DGFiP, relayée par la presse régionale et locale. A la mi-journée, les taux de grève remontés de plusieurs directions témoignaient de la réalité du malaise... En particulier dans les DD/RFiP. Il sera difficile sera d'y rester sourd dans les prochains jours !

Dans son fief de Tourcoing, le ministre Darmanin a quant-à lui eu droit à une visite de nombreux agents, accompagnés de représentants du personnel. L'intersyndicale CFDT-CFTC, Solidaires, CGT, FO est venue redire les fortes inquiétudes des agents sur l'avenir de la DGFiP et de ses missions, rappeler -à l'heure de la "géographie revisitée"- l'importance du maillage territorial de notre administration, notamment pour les usagers les plus fragiles ou les plus éloignés, sans oublier l'impact sur les conditions de travail des agents qu'ont les incessantes "réformes" et suppressions d'emplois dogmatiques.

Afin que la DGFiP ne conserve pas que « l'impôt sur les os », de très nombreux agents du réseau DGFIP se sont mis en grève aujourd'hui à l'appel unitaire de l'intersyndicale CFDT-CFTC, Solidaire, CGT et FO Finances publiques. Cette journée d'action s'inscrit dans l'important mouvement de mobilisations qui s'exprime depuis plusieurs semaines aux Finances publiques. Pour cette seule journée, 2/3 des DDFiP/DRFiP affichaient des taux supérieurs ou égaux à 30 % (beaucoup > 35 %), ce qui en la période - et avec d'autres journées de grève prévues dans le mois - est un résultat loin d'être négligeable.

A la mi-journée, voici quelques chiffres des taux de grèves relevés aux quatre coins de l'Hexagone :

A l'ouest, l'Orne affichait un très conséquent 58,92 % de grévistes (SIP/SIE fermés, direction fermée, idem pour la quasi totalité des trésoreries), lesquels étaient présents devant les centres impactés pour distribuer des tracts aux usagers, mais aussi sur les marchés du jour. Cette importante mobilisation a été fortement reprise dans les médias locaux (presse, radios).

https://www.ouest-france.fr/elections/departementales/orne-60-des-agents-des-finances-publiques-en-greve-6262538

https://actu.fr/normandie/argentan_61006/greve-impots-argentan-on-nous-dit-degouter-gens-venir-nous-voir_22089120.html

https://www.ouest-france.fr/normandie/argentan-61200/argentan-la-tresorerie-et-le-centre-des-impots-fermes-leurs-agents-mobilises-6262494

En Loire-Atlantique, plusieurs sites ont dû rester portes closes, alors qu'en Anjou, la DDFiP du Maine-et-Loire relevait quelques 36,94 % de grévistes. Du côté de la Vendée, près d'un fonctionnaire sur deux avait exprimé son mécontentement (47,49 %).

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon-85000/vendee-les-agents-des-finances-publiques-en-greve-ce-jeudi-6262532

Dans l'est, et plus particulièrement en Lorraine, le taux de grève dépassait les 30 % en Meurthe-et-Moselle. A Nancy, un rassemblement intersyndical était organisé devant la Direction où une trentaine de militants portait le deuil du service public ...et son cercueil.

Dans le Jura, 62 collègues manifestaient, protégés de leur parapluie, devant la direction de Lons-le-Saunier (plus de 15 % des collègues !). Dans cette terre militante, 62,57 % des agents étaient grévistes (direction fermée, 14 trésoreries sur 15 de même, etc.). Le Progrès et la Voix du Jura ont logiquement fait écho à cette mobilisation :

https://actu.fr/bourgogne-franche-comte/lons-le-saunier_39300/une-soixantaine-dagents-finances-publiques-manifestent-lons-saunier_22071277.html

Du côté de l'Yonne, ce 14 mars voyait 36,48 % des personnels en grève (avec notamment plus d'un quart des cadres) et plusieurs sites restaient fermés.

Plus au sud-est, dans le Rhône, on annonçait un taux à 21,37 % à la mi-journée, alors que pas moins de 110 agents de tous grades étaient rassemblés devant l'hôtel des Finances de la DRFiP de Lyon. Surtout, une pétition ayant recueilli 1 300 signatures environ (sur 2 400 agents !) a été remise par les OS au représentant du DRFIP. L'intersyndicale se revoit dès demain pour la suite à donner...

On prévoyait par ailleurs une forte participation en PACA.

Dans le sud-ouest, les Landes voyaient différents sites fermés et celui de Mont-de-Marsan bloqué. Le directeur départemental est venu à la recontre des personnels.

Enfin, en Ile-de-France, le Val-de-Marne (94) affichait un très net 40,56 % de grévistes.