Motion de soutien au classement du Tripode en site amianté

Publié le 30/03/2017 à 09H33
Motion adoptée le 28 mars à Léon lors du congrès de la fédération des Finances CFDT.

L'arbitrage du Premier Ministre concernant le classement du Tripode a été rendu le 21 mars 2017. C'est non !

Ce refus est une immense déception pour les agents du Tripode et celles et ceux qui les soutiennent depuis tant d'année.

Il est particulièrement injuste pour les derniers actifs, qui se voient refuser l'accès à  la pré-retraite amiante alors que leur espérance de vie est abrégée de plusieurs années par rapport à leurs collègues  travaillant dans les mêmes administrations.

Le courrier du Premier Ministre ouvre pourtant la piste législative sur laquelle nous avons déjà commencé à travailler. Dans cette perspective le 1er ministre demande à l'IGAS (Inspection générale ds Affaires Sociales) d'établir que les conditions d’exposition à l'amiante des agents dans le Tripode sont d'un niveau exceptionnel et comparable avec des agents ayant eu à manipuler ce matériau toxique.

La mission de l'IGAS doit travailler au plus vite

La CFDT est prête à rencontrer la mission dans les jours qui viennent. Nous lui fournirons tous les éléments démontrant le caractère exceptionnel et grave de l'exposition que les agents ont subi en travaillant au Tripode.

L'adoption de cette motion par le congrès marque le soutien et l'engagement de tous les syndicats CFDT Finances pour la poursuite de l'action jusqu'à l'obtention de la cessation d'activité anticipée amiante pour les actifs et d'une meilleure reconnaissance ds maladies professionnelle.

De nouveaux droits pour la réparation,
De nouveaux droits pour la dignité.