Une AG de l’Inter-Centrales sous haute sécurité !

Publié le 01/02/2016 à 23H18
Pour la venue de Laurent Berger à Bercy, chauffeurs de taxi et forces de l’ordre avaient organisé une haie d’honneur !

Empêché d’arriver en voiture jusqu’au ministère, le secrétaire général de la CFDT a noté, avec humour, la difficulté de venir au travail lorsque l’on est agent du ministère de l’Économie et des Finances !

Dans la salle du Centre d’Activités Sportives et Culturelles remplie indépendamment des difficultés d’accès, Laurent Berger, très attendu par les militants locaux de la CFDT, s’est exprimé et a échangé avec la salle durant plus d’une heure. Naturel, clair dans son expression et très au fait de la réalité du travail des agents du ministère, Laurent Berger a littéralement « boosté » l’enthousiasme des camarades présents, en rappelant que le syndicalisme porté par la CFDT devait être « toujours plus proche des agents en leur apportant des réponses et un accompagnement personnalisé sans renoncer à une action collective au service des intérêts de tous ». Lucide sur les évolutions du monde actuel, Laurent Berger a rappelé que, pour bénéficier à tous, elles devaient s’accompagner de nouveaux droits à conquérir, citant notamment la mise en place d’une protection sociale complémentaire obtenue dans le privé par la CFDT – et qui devrait d’urgence être appliquée dans le secteur public – ou le grand travail lancé par notre syndicat pour améliorer, en tous lieux, la qualité de vie au travail.

Laurent Berger nous a quittés pour rejoindre la Picardie, ce qui a permis à notre camarade Jean-Marc Cholet de présenter la cartographie des adhérents du SPACEF au cours de l’année 2015 et de constater l’adhésion unanime des militants s’agissant des orientations mises en œuvre.

L’AG s’est poursuivie par une présentation de la sociologie des adhérents de la CFDT franciliens par le secrétaire général de l’URI Île-de-France, la structure rassemblant tous les syndicats CFDT de notre région. Très détaillée, claire et instructive, la réflexion bien argumentée de Philippe Lengrand a fixé dans les esprits les axes de développement qui s’ouvrent à une CFDT francilienne déjà en première position dans le secteur privé.

A l’invitation de Christiane Joho, secrétaire générale du SPACEF, le Dr Erik Nortier a conclu cette assemblée générale par une intervention sur le thème du syndrome d’épuisement professionnel, aussi appelé « burn out ». Sur un sujet très débattu à l’heure actuelle mais souvent compris de manière imprécise, l’exposé du Dr Nortier, psychiatre expert auprès des ministères économiques et financiers, a permis de rappeler que le « burn out » n’est pas une pathologie et de le distinguer, tant de la dépression, que du harcèlement moral. L’échange avec la salle a ensuite permis d’aborder le thème du mal-être au travail de manière constructive. Les militants présents de la CFDT ont pu partager leur expérience et rappeler comment un relais syndical actif et un travail avec les acteurs de prévention peut permettre d’obtenir des résultats concrets.

Une très belle AG, dense en rencontres et en échanges, de très haut niveau et clôturée par un buffet convivial et généreux, permettant aux camarades de se retrouver et de prolonger les débats !

IMGP8631b