DGCCRF : Groupe de travail "Réforme territoriale" (13 mars 2015)

Publié le 17/03/2015 (mis à jour le 15/07/2015)

Le groupe de travail ministériel du 4 mars avait abordé la « Revue des missions », processus mis en place par le gouvernement pour déterminer, dans le fonctionnement de l’Etat,  ce qui doit être maintenu, abandonné ou renforcé. Nulle concertation dans cet exercice de synthèse mené par les Directions générales, les syndicats sont informés.

A cette occasion, la Fédération CFDT a insisté sur les conditions d’exercice des missions de la DGCCRF dont la dislocation nuit à l’activité. Pour la CFDT, l’adaptation des services de l’Etat aux futures grandes régions doit expressément comprendre un chapitre consacré à la chaine de commandement de la DGCCRF.

Ses revendications étant connues et publiées, la CFDT est allée droit au but dans une courte déclaration liminaire :

La CFDT n’a rien à vous dire, Mme la Directrice générale, qu’elle ne vous ait déjà dit plusieurs fois.

En revanche, elle a beaucoup à entendre.

Quelle est la décision de Bercy pour la DGCCRF ?

Quel est son plan pour les services déconcentrés de la DGCCRF dans la réorganisation territoriale de l’Etat, qui se profile ?

Comment Bercy va-t-il se saisir de cette occasion pour restaurer le lien hiérarchique qui nous fait tant défaut ?

Pourquoi vous précipitez-vous pour appliquer à tous vos agents la circulaire du 19 décembre 2014 ?

La CFDT a grand hâte d’entendre votre réponse.

Et cette hâte, immense, est à la mesure de l’exaspération de nos collègues. Ne la laissez pas devenir colère.