PPCR à la DGFiP : des gains importants pour les B et C

Publié le 22/11/2016

Le protocole PPCR initie notamment une refonte de l’ensemble des grilles indiciaires des 3 fonctions publiques (État, territoriale et hospitalière). Compte tenu de son ampleur, il s’étale sur 4 années, de 2016 à 2020. La CFDT a signé ce protocole majeur.

un transfert primes / points

Il s’agit de transformer une partie des primes en points d’indice pour qu’elles comptent lors de la liquidation de la pension retraite. C’est une opération quasiment neutre : pour les B baisse de l’ordre de 5 points d’indice pour les primes, compensée par une augmentation de 6 points, et -3 +4 pour les C.

Cette mesure a eu lieu pour les B en juin 2016 avec effet rétro actif au 1er janvier 2016. Elle aura lieu le 1er janvier 2017 pour les C.

Il s’agit d’une mesure dite « indiciaire » car elle ne modifie ni le corps de l’agent, ni le grade, ni l’échelon. Seul l’indice est modifié.

une création d’un nouveau grade pour les C

La grille des AA1 sera fusionnée avec celle des AAP2 le 1er janvier 2017. Les collègues C des 3 grades seront reclassés dans un nouvel échelon.

deux augmentations indiciaires pour les B et 3 pour les C

La première augmentation d’indice peut entraîner d’un reclassement indiciaire dans un nouvel échelon pour les B et les C le 1er janvier 2017. Elle s’accompagne de l’entrée dans un nouveau grade pour les AA1 et les AAP2 (comme indiqué ci-dessus). Il s’agit d’une mesure dite « statutaire ».

La deuxième augmentation d’indice interviendra le 1er janvier 2018 pour les B et certains C, et le 1er janvier 2019 pour les C.

Enfin, les C bénéficieront d’une dernière augmentation d’indice le 1er janvier 2020.

condamner le PPCR c’est refuser

les augmentations salariales pour les agents

 

 

(1) Les grilles de la catégorie A seront elles aussi refondues, mais les modalités ne sont pas encore arrêtées à la date à laquelle nous écrivons.