Beaucoup de questions en attente de traitement

Publié le 21/09/2015

Le groupe de travail du 15 septembre 2015 était principalement consacré à l'Hygiène, la sécurité et aux conditions de travail des agents pour préparer le CTR du 5 novembre. Un point RH a permis de discuter des dossiers CET et ASA ZUS.

 

 1.      Questions RH

 CET et reversement au compte RAFP :

Depuis cette année, les jours de congés non pris devant être déposé sur les CET comprenant plus de 20 jours, étaient reversés au compte RAFP en l'absence de choix effectué. Ce choix devait se faire en janvier. Des correctifs ont été acceptés après la clôture.

En août, le CSRH a mis en application ce choix sur les CET. Les agents ont donc constaté à ce moment là les changements sur leurs comptes CET.

Habituellement, 15% d'agents choisissent le reversement au compte RAFP.

 La CFDT a demandé que les agents ne souhaitant pas de versement au compte RAFP puissent exceptionnellement revenir sur ce qui a été fait.

 La Direction indique que du fait que ce dispositif soit nouveau, une importante communication a été faite.

La Direction considère avoir correctement communiqué sur cette nouvelle règle, sauf quelques exceptions. 

Elle n'envisage de remettre en cause ce traitement que pour les agents qui sont proches de la retraite (agents nés en 1954 et antérieur). Ils vont être prochainement consultés pour exprimer explicitement leur choix.

De même, les agents absents et ceux qui n'ont pas eu connaissance de ce choix, pourront demander à modifier ce choix. Le dispositif de retour en arrière n'est pas encore arrêté. Le retour en arrière doit être fait avant fin 2015.

La direction estime à 58 les agents concernés par l'âge et à 62, les agents concernés par les autres critères.

 Quelques soient les raisons de votre absence de choix lors de la campagne, aller voir votre FRHL et signaler rapidement par écrit que vous ne vouliez pas de reversement au compte RAFP.

ASA ZUS :

La Direction a accusé réception des demandes informelles.

Mais tous les agents devront faire la demande au format défini, même ceux qui en ont formulé une non-officielle. L'opération de recensement sera lancée en octobre jusqu’à fin décembre.

La CFDT presse l’administration pour sa mise en œuvre !

Prime de 100 euros :

La Direction générale  va faire une notification pour la mise en paiement à priori en octobre

 2 - Évaluation des risques professionnels campagne 2015

En 2013, l'ensemble des agents (excepté les directeurs) étaient concernés par le recensement. Les encadrants ont eu un recensement de leurs risques en 2014.

En 2015, le recensement des risques professionnels va concerner la totalité des unités de travail. Il sera effectué par le binôme assistant de prévention/ acteur RH. La Direction préconise de le faire sans la présence de la hiérarchie afin de faciliter l'expression des agents.

Pour la CFDT, les cadres de proximité doivent pouvoir participer aux recueils des risques de leurs unités de travail en tant qu'agent, sans mettre en avant leur statut particulier. Ce sont l'assistant de prévention et les acteurs RH qui détiennent les compétences afin d'analyser les situations de travail et identifier les risques rencontrés. Bien sûr, un recensement à part de l'unité «encadrant» est nécessaire pour permettre une expression sur les risques liés à leur position hiérarchique.

 Dans certains services, la Direction a constaté une faible participation aux réunions de recensement des risques. La Direction propose d'être plus incitatif.

Pour la CFDT, le mieux est de démontrer l'utilité du DUERP, de mettre en avant les solutions mises en œuvre pour résoudre les situations soulevées afin que la Direction se montre réellement engagée dans la prévention des risques professionnels.

 3 -Bilan Santé sécurité condition de travail 2014

Le document présenté au GT du 5 mai a été amendé pour une validation au CTR du 5 novembre.

Les principaux risques rencontrés par les agents sont :

-          les risques liés aux déplacements et aux chutes,

-          les risques d'incendies, d'explosion et de panique,

-          les risques psychosociaux.

Les agents de l'Insee sont en moyenne exposés à 14,8 situations de risque. La majorité des risques ont été classés C et D, donc faibles.

La CFDT a soulevé la complexité des circuits entre les Directions, la DG, les CHSCT locaux et le CHSCT-S Enquêteurs.

 

Cefil Libourne :

Les réserves sur le bâtiment ont été levées suite aux travaux de construction des nouveaux appartements.

Il reste quelques aménagements à faire pour le confort des agents. Une nouvelle visite du site a été demandée.

 

SINA :

Un groupe de réflexion sur l'avenir du SINA après 2017 a été créé. Les organisations syndicales n’y sont pas conviées.  La CFDT demande à ce que les OS puissent participer à ce groupe de réflexion.

 

Le relogement des agents sur un autre site proche doit avoir lieu d’ici mi 2016 suite à un projet d'initiative locale.  2 scénarii sont envisagés avec des besoins de financement pour effectuer les travaux d’aménagement avant l’installation des agents du SINA.

La Direction a pris contact avec la tutelle ministérielle pour revoir les subventions de la restauration (nouveau conventionnement à faire).

 

Caen :

 

Le regroupement des agents de la DR de Caen sur un seul site a été examiné au GT du CHSCT GT du 4 septembre. Une demande de saisine du pôle ergonomie a été faite. Les documents du GT ont été transmis au pôle ergonomie pour examen.

Le moratoire du projet de densification a été demandé en attendant d'avoir plus de visibilité sur la réforme territoriale.

Les autres travaux seront poursuivis.

 

Comité de suivi de l'étude ergonomique liée à Papaye

La composition du comité est en cours de finalisation. La prestation d'étude ergonomique sera à commander pour une démarche débutant en 2016. Elle durera 3 à 6 mois.

 

Metz : Le déménagement du CSSL est fini.  Une partie du rez de chaussée est remise en location.

 

DG : La recherche de bâtiment répondant au cahier des charges est toujours en cours. Le choix se fera en décembre.

 

DR de Martinique : Il y a de gros problèmes au niveau des plans (emplacement des bureaux, sanitaire…). Un contact avec l’Inspecteur santé sécurité au travail doit être pris. La DSSCT interviendra si besoin.

 

4- Mémento batimentaire

Ce document décrit clairement et de façon détaillée les bonnes pratiques et liste les démarches administratives à entreprendre en cas de projet de densification d'un site.

La CFDT considère qu’il y a un travail indispensable d’échange à faire avec les agents  utilisateurs des locaux, ainsi qu’avec les représentants du personnel dans les instances. Les CTSD et les CHSCT devront obligatoirement être consultés.

5 - Bilan des méthodes Agiles

La Direction nous a présenté le bilan ergonomique des équipes ayant utilisé «les méthodes agiles»  pour le projet HOMERE. Ce bilan traite de l'organisation du projet, des aspects RH, des outils et des implantations et des outils facilitateurs ou contraignants. Ce bilan est fortement positif.

Un prochain bilan est à suivre sur les biais de moyens et de sélection, sur l’impact sur la carrière, …. Il devra établir les points de vigilances des « méthodes agiles ».

Le programme HOMERE vise à moderniser l’ensemble du processus de recensement de la population avec un triple objectif : introduire la collecte par internet, moderniser les outils de suivi de la collecte, réviser les modalités de contrôle des informations collectées.

Les recommandations de l’ergonome sont :

- Améliorer l’ergonomie de l'espace de travail en implantant les postes perpendiculairement aux fenêtres, en équipant les développeurs de 2 écrans de même taille et en favorisant les espaces regroupant les équipes.

- Effectuer des tests plus régulier avec un groupe d'utilisateurs représentatifs de la population finale, sous forme de RG, avec de vrais utilisateurs finaux.

- Rapprocher les équipes métier et informatique.

- Alléger la phase d'instruction, notamment l’étude préalable.

6 - Migration Libre Office : c'est pour bientôt !

Au 1er janvier 2016, les outils libre Office pour le traitement de texte (Writer), le tableur (Calc) et pour la présentation sous forme de diaporamas (Impress) seront la référence par défaut.

Pour autant, les suites Microsoft Office ne seront pas désinstallées des postes.

 

Les formations seront déployées dès la fin de l'année sur tous les dites y compris le CEFIL.

Cinq modules de formation à Writer sont prévus :

-                        Rédaction d'un document court (1 jour) ;

-                        Rédaction d'un document long (1,5 jour) ;

-                        Travail collaboratif : les modèles, le mode révision et la gestion des versions (2 heures) ;

-                        Travail collaboratif : le document maître (2 heures) ;

-                        Publipostage (0,5 jour)

 

Deux modules de formation à Calc sont proposés : une initiation de 2 jours et un perfectionnement de 2 jours également.

Plusieurs documents seront mis à disposition des agents :

-                        Un livret d’exercices avec des corrigés détaillés pour les plus complexes ;

-                        Un mémento récapitulant la manière de mettre en œuvre avec LO les actions habituelles d’un traitement de texte ou d’un tableur lorsque le mode opératoire diffère de celui de Word ou d’Excel.

-                        Des fiches Mémo : correspondance des menus entre Word et Writer, rappel des règles de typographie, insertion d’une image, insertion d’un lien hypertexte, réalisation de planches d'étiquettes avec un enregistrement unique sur chaque planche, les principales étapes pour réaliser un rapport, avec un mémento des modes opératoires, le publipostage, le mode révision, les modèles, le démarrage rapide avec Libre Office, … 

Pour coordonner la migration des macros excel, l'inventaire dressé en l'inventaire dressé en 2013 va être mis à jour. Cet inventaire devra permettre d’identifier, en lien avec les maîtrises d'ouvrage, les reconversions les plus prioritaires en fonction de multiples critères (fragilité de l’existant, maîtrise technique et fonctionnelle, criticité de l’application, évolutions fonctionnelles urgentes, …)

 Différentes solutions pour convertir ces macros seront proposées : fonctions standard de Libre Office, développement de macros, création de nouvelle fonction.

 Au niveau ministériel, un projet de suivi des versions et des explications est en cours (mimo).

 

Il y aura des possibilités de développement de macro ou de fonctionnalités dans la communauté libre office.

L'utilisation d'un logiciel libre est gratuite mais un marché ministériel d'assistance a été passé avec Linagora.

7 - Refonte de la gestion du courrier : des conséquences importantes sur tous les services

Le projet Gecodoc prévoit la refonte de Cour2000 et de la charte graphique documentaire, ainsi que la réduction du nombre de boites fonctionnelles. L’application CGD sera abandonnée au 1er janvier 2016. Une solution temporaire pour adapter Cour2000 sera mise en œuvre par le SIN de Lille.

La CFDT s'inquiète de l'impact de cette refonte sur l’ensemble des services.

De plus, même si nous reconnaissons la multiplication excessive des boites fonctionnelles, leur restriction aux seules boites des services en régions ou départements à la DG est extrême.

 

Lien vers les documents de travail des CTR (intranet secrétariat général/ UCAT)

 

Vos représentants à ce GT du CTR :

Nathalie Wach, Lorraine

Henri Mons, Basse Normandie