Liste d'aptitude de C en B 2015 : le bilan

Publié le 17/11/2015

Moins de promouvables, moins de candidats et un taux de promotion qui baisse. Pourquoi le bilan des listes d'aptitude 2015 est-il aussi mauvais ?

Moins de promouvables : le nombre d'agents pouvant candidater à la liste d'aptitude de C en B a baissé d'un quart en 4 ans. Ce chiffre est lié aux départs des agents de catégorie C.
                *Les raisons de ces départs sont variées : obtention d'une promotion, concours mais souvent pour une retraite bien méritée.
                *La DG en profite pour ne remplacer qu'un départ à la retraite sur trois ce qui créé de gros problèmes de fonctionnement dans les services où l'encadrant devient parfois exécutant.

Moins de candidats : en 2015, alors que 27045 agents remplissaient les conditions statutaires nécessaires à la promotion par LA de C en B, seul 1/4 d'entre eux a candidaté, ce qui s'explique notamment par l'obligation de faire une demande de mutation sans aucune garantie quant à la future affectation géographique.

Baisse du taux de promotion : le taux de promotion 2015 s'élève à 2.9% soit 2% perdus depuis 2011. La course aux économies et au ralentissement de l'ascension sociale est passée par là. Résultat : 787 promus en 2015 contre 1885 en 2011.

L’importance de l’évaluation : seuls 14.8% des promus n'ont pas été bénéficiaires de valorisation/réduction d'ancienneté chaque année, ces 5 dernières années. Face à ce constat, la CFDT Fipub renouvelle son opposition à la liste d'aptitude telle que la DGFIP la pratique. De nombreux chefs de service, dans un souci d'équité, font tourner les valorisations/réductions d'ancienneté au sein de leur équipe afin que les "lésés" ne soient pas toujours les mêmes. Ce souci de justice a pour conséquence d'éloigner les agents d'une promotion méritée.

Avoir plus de 50 ans : 73,4% des promus ont entre 51 et 62 ans. Pour la CFDT cette moyenne d'âge élevée s'explique par le faible recrutement d'agents C. Cette situation est démotivante pour les collègues de moins de 50 ans qui ne peuvent pas passer le concours en raison de l’éloignement imposé par la formation initiale et d'une affectation géographique incertaine. 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS