Groupe de travail sur le télétravail du 09/07/2015

Publié le 09/07/2015

Un groupe de travail prématuré et avorté

Face à une proposition de protocole au cadre plus strict que le projet de décret de la Fonction Publique et face à l'absence de réponse à nos questions, la CFDT Finances publiques, comme l'ensemble des organisations syndicales a préféré quitter la salle après avoir obtenu :

  • l'arrêt de l'expérimentation du télétravail proposée par la direction, sans remmettre en question le télétravail déjà mis en place pour 31 agents;
  • la mise en place d'une série de groupes de travail dans le cadre d'un CTR.

 

Ce que veut la CFDT (points principaux) :

  • transposition complète des textes Fonction Publique;
  • respect du volontariat;
  • CAP ou CCP de recours en cas de refus ou d'arrêt du télétravail
  • droit à un équipement et un environnement professionnels de qualité
  • prise en charge des frais inhérents au télétravail
  • respect de la réglementation en matière de temps de travail
  • objectifs et temps de travail identiques à ceux des agents dans les services
  • droit à la déconnexion et respect de la vie privée
  • attention particulière portée aux agents tant du point de vue de la santé au travail que des risques psychosociaux.

Consciente de l'enjeu, la CFDT Finances publiques restera attentive à l'application du droit au télétravail au sein de la DGFIP.