ENTRETIEN PROFESSIONNEL CAPN RECOURS AAP1

Publié le 28/01/2014 à 16H15 (mis à jour le 19/03/2015 à 16H15)
La notation chiffrée a disparu mais elle est réapparue sous une autre forme. En fait rien n’a changé.

53 agents ont déposé un recours en CAPN sur l’activité 2012 des Agents Administratifs Principaux de 1ère classe.

Il y a eu 10 réductions de deux mois d’ancienneté dues, 1 réduction d’un mois, 7 valorisations et 20 maintiens de l’évaluation.

12 changements dans les appréciations littérales et ou modifications des tableaux synoptiques ont été actés.

Le dossier d’un agent n’ayant pas confié sa défense à une organisation syndicale n’a pu être évoqué.

Les agents au 7ème échelon ont été considérés comme étant à un échelon terminal car l’évaluation portait sur l’activité 2012. Ils ont pu obtenir soit une valorisation (qui ne leur accorde aucune réduction d’ancienneté pour le passage au 8ème échelon) soit une mention d’encouragement.

Beaucoup de confusion cette année entre les réductions d’ancienneté et les valorisations. Ces dernières ne sont attribuées qu’aux agents étant à un échelon terminal. L’application n’a pas toujours permis aux Directions de faire les corrections nécessaires en cas d’erreur (problème de déverrouillage). Ce défaut sera corrigé cette année, nous promet-on.

Certains agents auraient pu obtenir une réduction d’ancienneté mais ne l’ayant pas demandée elle n’a pu être accordée. La CFDT ne peut que conseiller aux agents de tout demander par écrit lors de leur recours hiérarchique et de continuer lors des recours en CAPN locale et nationale.

La notation chiffrée a disparu mais elle est réapparue sous une autre forme. En fait rien n’a changé.

La CFDT continue d’exiger un réel entretien déconnecté de l’évaluation et une carrière linéaire pour tous, seule façon de ne pas être injuste envers les agents et surtout de ne pas les démotiver. Quoi de plus démotivant que d’avoir l’impression de ne pas avoir été évalué à sa juste valeur ? A quand la fin de cette pratique infantilisante et injuste ?

Paris, le 27 janvier 2014

Les élues CFDT cadre C : Anne-Marie Ducournau et Marie-Claude Guégan