CTSD d'Île de France : à quand un dialogue social abouti ?

Publié le 25/06/2015

Ce matin du 25 juin 2015 se tenait à la D.I d'ÎLe de France un CTSD qui devrait acter de certaines restructurations et dans lequel nous devrions entendre un Président de séance nous déclarer que nos politiques et notre direction générale... ne savent pas faire...

En attendant, nos collègues impactés par ces mesures franciliennes attendent d'être informés sur leur sort !

DÉCLARATION PRÉALABLE CFDT
AU COMITÉ TECHNIQUE DE L’ÎLE DE FRANCE DU 25 JUIN 2015

 

Monsieur le Président,

Nous débutons cette réunion en soulignant une fois de plus l’attachement de la CFDT à un dialogue social constructif.

Certes tout est loin d’être parfait au niveau des documents préparatoires même si nous avons noté un effort certain dans la diffusion, même tardive, d’informations, et plus particulièrement la liste des agents S.M.S concernés par une restructuration; information qui nous a permis de communiquer avec les intéressés afin de recueillir leurs impressions et avis.

Cependant les collègues que nous représentons sont en attente d’éléments concrets.

En particulier au niveau immobilier, force est de contstater que l’Administration décide dans ce domaine lorsqu'elle est clairement menacée d’expulsion, ce qui est quand même un comble pour une Administration régalienne.

A ce moment là les décisions vont très vite, trop vite peut-être et cela ne va pas sans les conséquences que vous n’avez pas malheureusement anticipées. Le dossier du déménagement de la BSI FER illustre parfaitement notre propos et doit servir d’exemple de ce qu’il faut éviter à l’avenir.

Ainsi l’Administration a reçu un préavis pour le 31 décembre 2015 concernant les locaux de la rue Léon Jouhaux. Nous n’avons aucune certitude écrite sur les implantations douanières du 16 rue Yves Toudic.

Encore une fois le “ Projet Visalto est en attente d’une décision de l’Administration”.

Ce dossier n’a pas bougé d’un yota depuis l’été dernier.

Les collègues des services de l’Ilot Perrée (en dehors de ceux de la Garantie et des Laboratoires) attendent du concret également par rapport au projet Visalto.

Les autre dossiers immobiliers avancent peu. Ainsi pour les “services aéroterrestres figure en document préparatoire : expertise pour un relogement pérenne en attente des décisions de la direction générale”.

Sur la Direction de Paris-Est la transformation d’un appartement de fonction est toujours en attente de crédits de la Direction générale.

Nous avons bien compris, à la CFDT, que les moyens budgétaires octroyés par nos politiques sont de plus en plus minables, et que toute occasion est bonne afin de ponctionner notre enveloppe, même au titre de la performance ! (5,5 M € en ont été annulés sur la réserve du programme 302 "Facilitation & sécurisation des échanges" grâce à une maîtrise accrue des dépenses de fonctionnement courant des services de la DGDDI)

Cependant les agents subissent tous le gel du point d’indice depuis 2010. Certains collègues vont constater une autre source de baisse de leur pouvoir d’achat avec la fin décidée très rapidement de l’indemnité compensatrice de la CSG. Nous arrêtons ici la liste des mauvaises nouvelles sans oublier la diminution de moitié du budget alloué aux promotions internes.

Vous l’aurez bien compris, Monsieur le Président, nous sommes très nombreux à attendre des réponses.

Lors du groupe de travail du deux juin dernier vous nous avez annoncé, Monsieur le Président, une réponse au début de l’été pour le Visalto. Nous y sommes maintenant.

Nous espérons que nos politiques ont su mieux gérer leur lieux de vacances estivales qu'ils ne le font pour les implantations de services administratifs dont ils ont la responsabilité. Sinon la CFDT Douane peut toujours leur proposer un lieu convivial pour y passer les vacances d'été 2015 : Le Visalto !

 

Paris, le 25 juin 2015

 

 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS