C.T E.P.A Masse du 9/06/2015 : Pédagogie, bonne volonté & optimisme.

Publié le 10/07/2015

 Le 6 juin dernier se tenait à la DG le 1er comité technique dédié aux services internes de l'E.P.A Masse, et les personnels extérieurs en dépendant (gardiens de cités domaniales)

Le présent compte-rendu vous dresse un bilan de cette réunion.

Compte rendu du Comité Technique de l'EPA Masse du 9/06/2015

 

Pédagogie, bonne volonté & optimisme.

 

 

 

Tel pourrait être le triptyque identifié à l’issue du comité technique propre à la Masse s’étant tenu le 09 juin dernier.

 

Pédagogie, car les représentants syndicaux en présence ont eu droit à une formation accélérée émanant du

directeur de l’EPA MASSE et reprenant d’une part les différents décrets et arrêtés propres à l’EPA et d’autre part, le

règlement intérieur du CT Masse.

Pédagogie toujours avec une sensibilisation à l’articulation fonctionnelle des CT et CA Masse. L’accent est d’ailleurs

porté sur la nature purement consultative du CT, celui-ci n’influant en rien sur les décisions éventuelles du CA,

curieux dilemme ici que d’isoler un indispensable dialogue social des mesures concrètes susceptibles de modifier,

voire affecter, le fonctionnement et donc, le quotidien des SR Masse.

 

Bonne volonté ensuite, car un rythme d’échanges plus régulier est proposé par le président de l’EPA MASSE, ce

dernier précisant que les élus sont libres de convoquer un CT lorsque bon leur semble, l’idéal étant la présence

parallèle des CHSCT sans lesquels une dimension humaine manque cruellement.

L’élaboration d’une photographie des services est d’ailleurs mentionnée, tout comme la création d’un poste de

secrétaire de direction « apprenti » sans incidence sur la masse salariale de l’EPA, objectif louable mais dont les

contours restent à déterminer. Quid des effectifs globaux ? Le CA devra acter leur prévision.

 

La CFDT a insisté sur le manque d’effectifs dans les services régionaux.

Rendez-vous est donc pris, car en dépit du recrutement d’un agent sur Metz, les motifs de mécontentement sont

légion et trouvent écho dans les déclarations préalables des O.S présentes ce jour, avec un personnel Masse (dont

un quart pour la seule agence comptable) sous pression constante, devant assumer non seulement des tâches

chaque jour plus spécifiques (comptabilité, gestion et...ressources humaines) mais aussi des relations plus que

conflictuelles avec certains locataires et ce, tout en déplorant l’étroitesse d’un resserrement comptable concomitant

(fermeture des antennes locales Masse, réduction du volet d’heures alloué aux responsables de cité,...). L’accent est

logiquement porté sur la nature indispensable des FP censées éclairer les membres des SR dont le profil initial n’a,

pour bon nombre d’entre eux strictement rien à voir avec leur poste !

 

Optimisme enfin, car malgré l’isolement des responsables de cités, véritables et indispensables relais des SR,

observé et déploré jusqu’au président de l’EPA, ceux-ci sont au nombre de 81 lorsqu’ils étaient 65 avant

l’instruction ; instruction ayant freiné considérablement l’efficience de leurs tâches et contre laquelle les O.S s’étaient

pourtant opposées, présageant les dysfonctionnements à venir (éloignement des responsables...) et craignant une

inéluctable externalisation de la gestion locative. La démission récente d’un responsable en île de France illustre par

ailleurs une situation devenue urgente. Les plans d’action en découlant reposent principalement autour d’une

articulation SR / Responsables de cités mieux définie puisque bornant les rôles de chacun, une mobilité accrue des

SR, notamment en période de programmation immobilière et la tenue d’un groupe de travail autour de l’édiction

d’une charte tendant à définir clairement les droits et devoirs incombant non seulement aux services régionaux mais

aussi aux locataires.

 

Au chapitre des questions diverses, un échange est engagé autour du nouveau système informatique propre à

l’EPA et censé être fonctionnel dès le premier trimestre 2016 : Les attentes ne manquent pas, ledit système devant

remplacer l’antédiluvien logiciel de gestion locative dont le manque d’ergonomie devient chaque jour plus

contraignant, le but ici étant d’interfacer la gestion immobilière avec SIREPA NET.

Les futures élections de 2016 seront évoquées lors d’un CT puis d’un GT spécial élections en septembre prochain

pour établir un nouveau règlement électoral. 

Les échéances ne manquent donc pas et s’avèrent urgentes tout en s’annonçant complexes car l’équation se révèle

ardue !

Comment pallier à l’archaïsme des structures existantes (immobilière et fonctionnelles) lorsque la notion même

d’investissement est scrupuleusement encadrée ?

L’objectif ici étant de dépasser une couverture partielle des besoins et d’asseoir leur spécificité respective. Ceci, afin

de tendre à l’ultime finalité : Un E.P.A Masse viable, garant de valeurs sociales chaque jour plus mises à mal.

 

Ont participé à cette réunion Sébastien BEGUE, élu au CT de l’EPA Masse, & Annick SICARD, experte (élue au C.A Masse)




TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS