Communiqué intersyndical : Les Douaniers restent mobilisés !

Publié le 04/11/2015

L'intersyndicale douanière s'adresse une nouvelle fois à travers un communiqué aux personnels. La journée du 2 décembre 2015, durant laquelle un Comité Technique Réseau se tiendra, sera l'occasion pour les personnels de se mobiliser contre la machine infernale P.S.D mais également contre les suppressions d'effectifs décidées au plus haut niveau.

L'année 2016 doit être celle, par les mobilisations, d'un vrai renouveau douanier !


                                                               LES DOUANIERS RESTENT MOBILISES



Jamais l'intersyndicale n'a cru que la directrice générale remisait son PSD… Mis en sourdine grâce à la mobilisation historique des douaniers enclenchée depuis décembre 2013, il réapparaît, partout, sous un format bien connu : suppressions d'emplois votées en lois de finances, plans de fermetures, restructurations, fusions… Le vocabulaire habituel.
Même sans l'habillage idéologique (« facilitation », « spécialisation », « compétitivité »), les dernières mesures annoncées sont tout aussi insupportables pour les agents des douanes.
Le comité technique ministériel (CTM) du 13 octobre dernier a livré sa potion amère bien connue : 215 suppressions d'emplois et l'annonce d'un plan pour les fermetures de structures à venir. Le contexte de la lutte antiterroriste a permis à la douane de préserver 35 emplois : ce chiffre ridiculement faible, dans un contexte global de diminution des effectifs, est tout simplement insultant pour les douaniers et nos concitoyens dont ils sont chargés d'assurer la protection face à la circulation illicite des flux marchands.
Les douaniers ne se résignent pas !
Ces réductions d'emploi sont dangereuses, non justifiées par un impératif de finances publiques (elles ne « rapportent » que 160 millions d'euros par an, quand le crédit d'impôt accordé aux entreprises coûte lui plus de 10 milliards au budget de l’État).
Les douaniers ne l'acceptent pas. Après la grande manifestation parisienne du 20 mars, ils sont restés fortement mobilisés. En Auvergne, le 15 octobre, 90 % des douaniers de la DR, 120 manifestants ont clairement proclamé leur refus du désert douanier auvergnat que dessine Mme Crocquevieille. En Aquitaine, nos collègues ont multiplié les actions contre les annonces des fermetures de site et obtenu un sursis pour les brigades d'Albi et d'Agen. En Provence, la précipitation de la DI et l'abnégation jamais démentie des douaniers méditerranéens a permis la sauvegarde et le renforcement du SRE et du SRA.
L'intersyndicale nationale apporte son soutien plein et entier à toutes les initiatives visant à contrecarrer l'action de sape politique et administrative contre la douane, ses missions, ses effectifs et sa présence sur le territoire.
Elle appelle solennellement les agents à multiplier ces mouvements, pour une convergence nationale des luttes. Dès le 2 décembre, à l'occasion du CTR, elle invite l'ensemble des douaniers, en région, à organiser des résistances conjointes pour préserver la douane.

Au-delà, l'année 2016, doit être celle, par les mobilisations, d'un vrai renouveau douanier !

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS