Intégration des enquêteurs Prix dans les DEM

Publié le 26/07/2016

L’ordre du jour du groupe de travail du 23 juin 2016 portait essentiellement sur 2 points :

- l'organisation des DEM et des site Prix,

- la programmation de la charge de travail des enquêteurs sur 2016.

Organisation DEM et site Prix

Deux groupes de travail ont été mis en place pour réfléchir l'un sur le meilleur processus de mise en œuvre de la nouvelle organisation DEM/Prix et l'autre sur la stratégie.

A partir des différentes préconisations, la Direction souhaite travailler autour de 3 axes forts :

  • le renfort du collectif enquêteurs,
  • la constitution d'équipe organisée par zone géographique d’enquêtes,
  • le développement des activités bi-réseau.

Plusieurs établissements ont commencé à mettre en place une organisation par zone géographique et à développer le collectif enquêteur. La Direction souhaite leur extension à tous les établissements. Même si les activités de relevés de prix et les enquêtes auprès des ménages sont des métiers différents, la Direction demande que les enquêteurs réalisent ses 2 activités. En effet, pour la Direction , les enquêtes ménage et les relevés de prix sont 2 activités complémentaires, chacune pouvant s'effectuer à des horaires différents.

La Direction s'engage à ne pas modifier la cartographie actuelle des DEM dans le cadre de cette réorganisation.

Pour développer ses 3 axes, les missions du référent managérial seront renforcées.

 

Transfert de la gestion des enquêteurs Prix en DEM

L’organisation géographique futures est étudiée en prenant en compte la répartition actuelle des DEM, ainsi que les nouvelles régions. La Direction prendrai exemple sur ce qui est fait pour le Recensement de la Population.

La Direction propose le transfert du management des enquêteurs Prix vers les DEM.

Au total, la Direction estime que 5 ETP seront transférés vers les DEM. Il demeure encore des questions sur la façon dont les transferts vont s'organiser et sur les cibles d'effectifs dans les DEM et les sites Prix.

Rôle du référent managérial :

 

Il pourra piloter une équipe de 8 a 12 d'enquêteurs par zone géographique.

Il pourra avoir 2 activités complémentaires : la responsabilité d'une enquête et l'encadrement d'une équipe d'enquêteurs. Cela nécessitera un renfort de ses compétences.

Le groupe de travail considère que les avantages suivants seront apportés par la nouvelle gestion :

  • un encadrement des enquêteurs prix plus aisé en DEM,
  • la réalisation d'économies par une centralisation de la gestion administrative de tous les enquêteurs par la DEM,
  • une simplification pour l'organisation des remplacements des absents par des enquêteurs bi-réseau,

La Direction indique que l'enquêteur Prix restera en contact avec le site Prix pour l'aspect technique. Le management sera pris en charge par la DEM via le référent managérial.

La Direction insiste sur l'importance de valider le rôle du référent managérial et de le mettre en place sur tous les sites avant tout transfert des enquêteurs Prix vers les DEM. Ce qui n'est pas encore le cas dans tous les sites...

 

Les contraintes du transfert sont pour la Direction moindre que les avantages  :

  • la gestion des enquêteurs Prix pourra êtres plus complexe, puisque une partie des DEM seront sur un site,et le site Prix sera dans un autre établissement.
  • le remplacement par les gestionnaires Prix des enquêteurs ne pouvant effectuer une tournée de relevé de Prix sera plus difficile à organiser avec la distance.
  • la charge de travail sera plus conséquente pour les gestionnaires DEM.

Ces derniers devront acquérir des compétences Prix. La Direction souligne qu'il n'est pas question que les référents managériaux DEM deviennent des gestionnaires Prix mais,ils devront acquérir des compétences minimales qui leur permettront d'encadrer et de suivre le travail des enquêteurs Prix.

Dans la plupart des sites, les gestionnaires Prix à ce jour n'assurent pas l'encadrement des enquêteurs. C'est le chef du site et son adjoint qui encadrent et animent. Le transfert de la gestion des enquêteurs aura peu d'impact sur les missions des gestionnaires.

Ils continueront à prendre en charge et à suivre toute la partie technique : les contrôles à posteriori, la programmation de la charge de travail Prix, etc. Les recrutements de nouveaux enquêteurs seront toujours effectuer par les sites Prix.

 

Sites Prix et Nouvelles Régions

A court terme, il faut mettre en cohérence les sites Prix et les nouvelles régions. En effet les enquêteurs travaillant surles Ardennes et la Bourgogne seront rattachée au site Prix de Nancy.

le site Prix de Toulouse géré actuellement dans et par l'établissement deBordeaux sera rattaché à la Direction régionale Montpellier.. Ces changements interviendront d'ici fin 2016 début 2017

Fusion DEM/ Prix ?

La Direction suit la préconisation du groupe de travil d'écarter l'idée de la fusion DEM/site Prix, car cela risque de fausser les relations avec les autres DEM des autres établissements.

Seul le site Prix et la DEM de la DR de l'Ile de la Réunion fusionnera au 1 septembre 2016.

 

La CFDT demande s'il serait possible de revenir en arrière si la mise en place des référents managériaux n'apporte pas les avantages attendus.

La Direction répond que cette mise en place se fait progressivement au niveau des plans d'actions locaux.

Un premier bilan sera établi fin 2016.

La CFDT demande que les formations métiers et les réunions enquêteurs /référents managériaux soient délocalisées géographiquement (comme pour les entretiens professionnels). Le formateur ou les référents se déplaceraient sur la zone de leurs équipes afin de réduire les déplacements des enquêteurs.

La Direction indique que délocalisation est prévue afin de réduire les aspects temps et financiers.

La CFDT demande que les enquêteurs aient la possibilité de refuser d'effectuer des remplacements d'enquêteurs Prix ou d'enquêteurs ménages.

La Direction indique qu'il y aura toujours 2 types d'enquêteurs, ménage et Prix. Les remplacements ne seront pas imposés, mais  les enquêteurs actuels seront « incités » à effectuer des relevés de Prix. Les fiches de postes des futurs enquêteurs recrutés spécifiera clairement la double compétence ménages et Prix avec une charge minimale de relevés de Prix de 20 à 30 % pour maintenir les compétences Prix acquises.

L'objectif de la Direction est de développer le nombre d'enquêteurs bi-réseau pour faciliter les remplacements. Elle indique qu'aucune consigne n'a encore été donnée aux établissements. La montée en compétence Prix des enquêteurs ménage se fera progressivement.

 

Recrutement externe

 

La CFDT demande un bilan de l’expérimentation faite en Ile De France du recrutement d'enquêteurs par un cabinet spécialisé. 

 

La Direction accepte et fournira un bilan.

Les premières conclusions montrent que cela permet d'économiser la charge de  recrutement, le traitement des CV, le temps des entretiens etc.…

Cependant, l'appel à un cabinet spécialisé ne sera rentable que si un volume important de recrutement a lieu au même moment.

 

 

Projet « données de caisses » 

 

Le projet est lancé et avance. La Direction attend la mise en application de la loi numérique qui oblige les enseignes à transférer leurs données. Elle envisage de déployer totalement l'usage des données de caisses en 2019.

Celat concerne une liste limitée de produits à hauteur de 15% de la collecte.

La Direction précise qu'afin de garantir l'indépendance de l'Insee, des enquêtes de contrôles de qualité sont menées sur ces fichiers.

 

Les enquêteurs qui subiront une réduction de leur charge de travail Prix du fait de la mise en place des données de caisse se verront confier des enquêtes de contrôles, afin de compenser une partie de cette baisse.

La Direction s'engage à maintenir la quotité des enquêteurs concernés .Pour cela, des enquêtes ménages ainsi que des relevés de prix par internet pourront leur être proposé. La Direction ne peut pas baisser la quotité contractuelle d'un agent.

Une communication vers l'ensemble des enquêteurs aura lieu fin 2016, puis vers vers les enquêteurs concernés en 2017 . Les situations seront alors étudiées au cas par cas.

Les DOM ne sont pas concernés par le projet.

 

 

Bilan de la 2ème programmation de la charge 2016

La première programmation a eu lieu fin janvier 2016 avec un bilan en mars. La deuxième programmation a eu lieu entre mai et juin avec un peu de retard en raison de correction de bugs de l'application OPALE. Chaque ajustement de l'application génèrant de nouvelles instabilités.

La charge globale attribuée sur l'ensemble des établissements représente 81.3% de la quotité disponible contre 78% lors de la 1ère programmation.

Pour comparaison, en 2015 la charge attribuée finale représentait 91.3% de la quotité disponible. Cela révèle une baisse effective de la charge d'enquête de 10 % par rapport à 2015.

La 3ème et dernière programmation de la charge se fera en septembre. Elle tiendra compte de l'ajout des échantillons des enquêtes AES et BDF, ainsi que le retour du confié (absence, remplacement).

Comptabilisation des entretiens entrants réalisés en médiane pour les enquêtes EEC et Loyer et Charges :

La Direction indique que contrairement à CHESTER, le réalisé et les temps de déplacement seront ajusté lors de cette dernière programmation.

Suite à ces ajustements, la quotité totale confiée pourra atteindre jusqu'à 2 points supplémentaires notamment pour les agents ayant une charge importante d'enquête emploi. La Direction demandera aux DEM d'être vigilante pour éviter les dépassements de quotité.

La CFDT avait demandé lors du dernier GT qu'une information soit dispensée aux enquêteurs au sujet d'OPALE.

La Direction indique que cela sera mis en place lors des RGEM de fin d'année.

Les nouveautés intégrées dans OPALE sont :

- les échantillons définitifs pour certaines études,

- la majoration des remplacements Prix rétroactif au 1 janvier 2016,

- le changement d'année pour les enquêtes à cheval sur deux années,

- l'ajout des 10 minutes de déplacement minimal par FA ( pour les FA dont le temps de déplacement est inférieur à 10 mns),

- la révision des données de références pour les enquêtes emploi intermédiaire pour une meilleure fiabilité des temps de déplacements,

- l'ajustement de l'échantillon EEC entre fin 2015 et fin 2016.

A partir de juillet, une nouvelle fonctionnalité permettant d'obtenir la charge par commune et par enquête, est intégrée dans OPALE.

 

Vitesse de déplacement

 

La Direction a constitué un groupe de travail pour entamer une réflexion dès septembre sur les vitesses de déplacements. Des enquêteurs y seront associés. En effet, la solution de la Direction de rajouter 10mn par FA ne résouds pas la situation des enquêteurs utilisant les transports en commun…

La CFDT demande la programmation prévisionnel dans OPALE de temps de formation hors métier à partir des souhaits exprimés lors de son entretien d'évaluation.

La Direction répond que la consigne d'inclure 3 jours dans la charge a été donnée.

 

Accompagnement

 

La CFDT demande une majoration de temps pour accompagnement pour les enquêteurs de catégorie 2.

Elle demande également que les enquêteurs réalisant des accompagnements puissent percevoir la même prime de 26,52€ que les gestionnaires lorsqu'ils accompagnent un enquêteur.

La Direction répond que si un enquêteur catégorie 2 possède les compétences pour effectuer un accompagnement, il bénéficie aussi du même temps alloué (3h45 ou 7h30 ) qu'à un enquêteur catégorie 1.

Concernant la prime d'accompagnement, la Direction renvoie vers le comité technique de réseau et le comité technique ministériel.

La CFDT renouvellera ses demandes.

 

Développement de OPALE :
La CFDT alerte sur le non remplacement du chef projet Opale parti en retraite fin avril.

La Direction répond que le chargé de mission actuel partira en septembre, le chef de projet n'est pas remplacé actuellement, l'équipe se limite donc seulement au contrôleur. Ce qui explique pourquoi les bugs sont plus longs à traiter. A partir du 1er septembre, l'application OPALE passera en maintenance. Le responsable aura les mêmes fonctions que le chef de projet.

 

Pour aller plus loin