Tableau d'avancement au grade d'AFIPA - année 2017 -

Publié le 23/03/2017

Compte - rendu CAPN n° 2 et 3 du 16 février 2017

En réponse aux déclarations liminaires des organisations syndicales, la president, Céline CASTELEYN, énonce que l'administration est toujours sensible à un dialogue social de qualité… mais prétend que, si les documents relatifs à la CAP doivent être adressés 8 jours avant, comme le prévoit le règlement intérieur, les frais de déplacement des élus risquent de ne plus être remboursés.

Elle revient sur l'affirmation selon laquelle, le chef de service RH, Antoine Magnant, s'est déclaré favorable à une linéarité de carrière IDIVCN-IDIVHC, lors du GT du 13 février dernier. D’après elle, il n'aurait pas d'avis et ne serait, ni pour, ni contre. La discussion est ouverte pour le second semestre, dans le cadre de groupes de travail.

 

Sur l'évolution des carrières

 - AFIPA expert : le dispositif n'est pas prévu pour 2017, mais la réflexion continue.

 - HEA administratif : la note a été lancée fin 2016  (NDLR : NS du 11/01/2017). Les dossiers de candidature ont été reçus. Reste à étudier le nombre d'indices qui seront redistribués. S'ils le sont tous, la DG risque de sacrifier les générations futures.

 

Sur l'accès au grade d'AFIPA 2017

Le recrutement se situe dans le haut de la fourchette des besoins identifiés par SPIB (75 à 80 postes) :

- 78 inspecteurs principaux promus au titre du tableau au choix ;

- 2 inspecteurs principaux promus au titre du tableau au choix (seconde chance)   } 82 lauréats ;

- 2 IDIV HC.

La DG dit souhaiter redonner du sens à l'accès AFIPA par examen professionnel et attend pour cela un plus grand nombre de candidatures.

Toutefois, à l'issue de la sélection, le plafond des IDIV HC n'est pas saturé puisqu'on ne compte que 2 lauréats pour un potentiel de 8, eu égard au nombre de lauréats I.P.

Ces deux " heureux gagnants" sont ceux qui se démarquaient nettement des autres.

La quasi totalité des candidats ont un excellent dossier, voire des appréciations dithyrambiques de leur directeur.

Leur sélection repose donc essentiellement sur l'entretien avec le comité de sélection/jury.

L'administration recherche les cadres de demain, ceux qui sont capables de prendre de la hauteur.

C'est avant tout un exercice comparatif, dans lequel il s'agit de " sortir du lot ".

 

Sur la conduite des entretiens

Les membres des comités de sélection AFIP et AFIPA ont bénéficié d'une session de présentation par un consultant privé.

A l'issue des travaux, des éléments de cadrage leur ont été fournis par le chef de service des Ressources humaines -RH-(Antoine Magnant), la sous-directrice de l'encadrement et des relations sociales-RH 1- (Marie-Thérèse Pelata) et la responsable du bureau RH1B (Céline Casteleyn).

Comme suite aux retours positifs des comités de sélection, la centrale souhaite renouveler cette procédure.

Les représentants des personnels soulèvent cependant des questions parfois très techniques, sources d'inégalités entre les candidats, posées lors des entretiens.

Dans certains cas également, une différence très nette est relevée entre l'oral blanc et l'oral de la sélection .

 

Sur les statistiques de cette selection (cf rapport à la CAP)

Retour au sommaire n° 65