Mouvement emplois comptables C1- 2ème semestre 2017 - Liminaire

Publié le 23/03/2017

Déclaration liminaire – CAPN 1,2 et 3 du 14 mars 2017

 

Madame la Présidente, 

Nous tenons à exprimer une nouvelle fois dans cette déclaration notre fort mécontentement quant au traitement que la direction générale réserve aux représentants des personnels.

Je vous rappellerai que, lors de la dernière CAP 2 prévoyant le vote de votre nouveau règlement, le boycott de certaines OS n'avait pas permis la tenue de cette dernière. Convoquée manu militari pour le lendemain matin, sans que les élus ne puissent réglementairement être présents à cette deuxième convocation, vous avez tenu un simulacre de CAP et voté tout seul votre règlement.

Même si nous contestons la validité de cette seconde convocation, contestation sans réponse officielle à ce jour, il n'en demeure pas moins qu'un minimum de cohérence pourrait être attendu de votre part.

En effet, vous vous êtes vous-même imposée la remise des documents de CAP 8 jours avant la tenue de cette dernière.

Qu'en est-il en réalité ? Cette CAP se tient moins de trente heures après l'information des représentants des personnels du mouvement et moins de 24 heures après sa publication.

De quoi a peur le directeur général en imposant de tels délais ? Que les OS, et les personnes concernées par les actes de gestion des agents de la DGFiP, puissent trouver des failles dans ses projets, qu'il fait réaliser par des équipes, vos équipes madame la présidente, dans des conditions dégradées ?

Les restructurations, regroupements répétés de services, parfois presque chaque année pour certains postes, ne permettent pas de donner une lisibilité à nos collègues. Avez-vous, vous-même de la lisibilité et savez-vous vraiment où vous souhaitez aller ?

Nous nous interrogeons sur la capacité de notre DG à avoir une stratégie pour cette administration.

La politique de la terre brûlée n'a jamais prospéré très longtemps dans l'histoire, et il semble qu'il est temps de tourner une page sombre de la nôtre.

Concernant plus particulièrement cette CAP, nous constatons, une fois encore, beaucoup d'appelés et peu d'élus.

Nous ne détaillerons pas plus ce mouvement sur lequel nous avons identifié des anomalies et des enjambements qu'il faudra expliquer, je dirais même plus qu'il faudra motiver !

Nous tenons à remercier vos collaborateurs du Bureau RH1B, pour l'ensemble des éléments d'éclairage qu'ils ont bien voulu nous apporter, pour la bonne compréhension de ce mouvement, et les assurons de notre soutien pour les conditions dégradées dans lesquelles ils le préparent.

Retour au sommaire n° 65

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS