CAPN7 1ères affectations :déclaration liminaire du 31 mai 2016

Publié le 31/05/2016

Premières affectations des agents administratifs stagiaires

Monsieur Le Président,

En ces jours quelque peu chahutés, la CFDT, telle à ses habitudes, recherche encore et toujours le dialogue : seule solution pour une négociation saine et sereine. La CFDT condamne les violences engendrées de part et d'autre actuellement liées à la Loi Travail et dont nous sommes tous les  témoins.

A la DGFiP, la CFDT Finances Publiques exige à nouveau l'appel intégral des listes complémentaires B et C.

Parlons maintenant des lignes directrices de la DGFiP : "Évoluer pour mieux servir et pour mieux vivre".

La CFDT Finances publiques ne peut qu'être d'accord avec ces principes sauf que la DGFiP utilise la langue de bois.

En effet, alléger les tâches pour faciliter le travail des agents consiste en réalité à modifier l'accès à nos fichiers, à supprimer le numéraire, à réduire les heures d'accueil du public, à imposer la déclaration des revenus en ligne, à payer par un moyen dématérialisé. Une longue liste de propositions qui, en réalité, va uniquement justifier le nombre de suppressions d'emplois dans notre direction.

La Direction générale souhaite continuer la suppression de nombreuses structures,  automatiser les pôles interrégionaux ou supra-départementaux, expérimenter le  back-office / front-office en secteur public local, déployer les plates-formes de contact à distance, etc... Tout ça pour privilégier la soi-disant qualité de service au détriment de la proximité physique avec les usagers. Toutes ces évolutions vont participer à la fermeture de nombreuses structures et éloigner les usagers du service public.

Valoriser nos savoir-faire c'est ne pas se laisser accaparer par nos multiples tâches, par exemple le déclaratif, la comptabilité, la mission cadastrale, les domaines. La Direction générale propose de ne plus mettre de l'humain mais des machines pour répondre aux questions. Est-ce vraiment valoriser notre savoir faire ?

Porter une attention particulière à chacun se résume à modifier les règles RH, sans dialogue social, pour ne tenir compte que des besoins du service. Par exemple, étendre et remodeler les RAN.

Combien d'agents C, B ou A vont subir ces nouvelles règles au détriment de leur vie familiale ou personnelle ?

La Direction générale y a pensé. Elle va porter une attention soutenue aux cadres !!!! Avec mise en place de séminaires entre pairs !!!! et les autres, eux, n'auront que les yeux pour pleurer. Quelle triste réalité !

L'état des lieux et l'avenir de la DGFIP prennent un tournant encore plus sombre en lisant les lignes directrices de la DGFIP, publiées le 19 mai 2016 sur Ulysse.

On peut en conclure que :

            . les restructurations vont s'amplifier et s'accélérer

            . c'est au tour des structures moyennes de fermer

            . pour mieux fermer les lieux d'accueil, les redevables en sont chassés petit à petit

            . certaines missions seront externalisées

            . les agents seront remplacés par des robots pour que le public ait un accès continu à nos services

            . les règles de gestion des agents vont devoir s'adapter aux suppressions d'emploi

            .  au recrutement (concours) ou changement de grade, des règles de gestion différentes pourront s'appliquer

            . le statut de fonctionnaire pourrait voler en éclats

            . le tout-numérique va nous frapper de l'intérieur

            . l'industrialisation des tâches va devenir la règle

Et cette liste n'est pas exhaustive.

La politique des restructurations, pilotée par la Direction générale, devient, de fait, une tactique de casse du service public, c'est irréfragable !

La CFDT Finances publiques défendra avec la plus grande fermeté les emplois dans notre administration, les missions dans nos services, les règles de gestion des agents.

En ce qui concerne la CAPN de ce jour, la CFDT Finances publiques refuse catégoriquement l'affectation systématique en ALD (à la disposition du directeur)  des stagiaires AAFiP externes.

Pour cette CAPN7 des 1ères affectations, 982 lauréats ont une affectation sur les 1029 soient 4,6 % renonçants à ce jour!! 401 rapprochements ont été faits dont 46,38 % de satisfaits.

Au nom de l'équité, nous exigeons que tous les stagiaires puissent demander tous les postes et toutes les RAN, y compris Direction.

Cette situation de carence perpétuelle a des incidences sur ces affectations. En effet, l'administration rechigne à accorder des mutations en provinces par peur de laisser trop de vacances d'emplois sur la RIF.

Il faut aussi rester vigilant sur le souhait de nos nouveaux collègues. L'affectation systématique des agents célibataires sans enfants sur un département déficitaire ne doit pas prévaloir sur les demandes d'autres agents voulant y travailler.

En conclusion, les élus CFDT Finances Publiques rappellent leurs exigences, à savoir :

-   de nouvelles propositions de règles de gestion du personnel ;

- l'anticipation des vacances d'emplois par une augmentation significative du volume de recrutement des concours communs C et B ;

-   l'arrêt des suppressions d'emplois ;

-   la création d'ETP à hauteur des besoins des services ;

-   l'affectation sur un poste demandé dès lors qu'il est vacant.