Emplois: 2130 suppressions d’emplois à la DGFiP en 2017

Publié le 14/12/2016

Encore une année de forte suppressions d’emplois pour la DGFiP. La catégorie C est en première ligne.

La DG tord les chiffres des suppressions d’emploi

La direction essaie de minimiser les suppressions d'emplois. Selon elle, il n’y aurait que 1630 emplois supprimés. Mais c’est la charge créée par le PAS qui apporte 500 ETP. Ainsi, à périmètre égal, le réseau rend bien 2130 emplois.

Un grand nombre de transferts d’ETP

Cette année la DG annonce transférer ou redéployer entre les directions plus de 600 ETP. C’est énorme et cela complique la lisibilité des suppressions dans les directions.

On citera par exemple la réorganisation de la Direction de l’immobilier de l’Etat (141 ETP), des services facturiers (106 ETP), création de la brigade nat. d’intervention cadastrale (149 ETP), démembrement de la DRESG vers la DNEF et le SDNC (144 ETP), redéploiement de vérificateurs vers et entre les Dircofi ( 305 ETP).

carte A, B et C

 

Catégorie A

 Avec 25 suppressions d’emplois, le nombre global d’inspecteurs diminue légèrement en valeur absolue.

Enfin, la catégorie des A+ perd moins d’emploi que l’année passée avec 94 en 2017 contre 112 en 2016.

carte A

 

Catégorie B

En 2017 ce seront encore 477 emplois de catégorie B qui seront supprimés après l’hécatombe de 2016 qui en avait supprimé 1061.

A noter que la création des centres de contact provoque un transfert d’emplois de B (comme de C d’ailleurs) vers les départements d’implantation.

carte B

 

 

Catégorie C

 

C’est indéniablement la catégorie C qui contribue le plus aux suppressions d’emplois 2017. en effet, ce sont 957 emplois supprimés en 2017 là où ils furent 830 en 2016.

Une telle gestion met encore davantage les services opérationnels en difficulté

carte C

 

 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS