ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL : une mobilisation réussie

Publié le 19/09/2016 (mis à jour le 21/09/2016)

L’engagement des élus et des militants CFDT de Bercy et la parfaite détermination des assistants de service social (ASS) du ministère de l’économie et des finances (MEF) ont permis d’obtenir 23 points de NBI pour les ASS et 30 points pour les conseillers techniques de service social (Journal officiel du 15 septembre 2016).

En effet, suite à la parution des arrêtés RIFSEEP de la filière sociale, en juin 2015, la CFDT, constatant des plafonds de primes nettement inférieurs à ceux des secrétaires administratifs et des attachés, a engagé une action d’envergure : pétition dénonçant le déclassement des travailleurs de la filière sociale ; demandes d’audience et de groupes de travail ; intervention auprès des élus CFDT du ministère des Affaires sociales (lieu de négociations du CIGeM de la filière sociale) et de l’UFFA ‑ CFDT

1 - Suite au courrier de l’UFFA-CFDT, la ministre de la Fonction publique a avancé en novembre 2016 le calendrier des travaux pour l’accès à la catégorie A de la filière sociale, pour une publication des textes réglementaires au premier trimestre 2017.

2 - La pétition diffusée auprès des agents de la filière sociale, en intersyndicale avec les représentants de l’UNSA de Bercy (seul autre syndicat représentatif de la filière sociale aux Finances) a recueilli 90 % de signatures. Elle a été remise à la DRH lors du CTAC du 16 décembre 2015.

Le mouvement de contestation des ASS qui s’est traduit par le non saisie des statistiques a été d’une ampleur exceptionnelle (85 % des ASS gérés par les MEF).

Les différents temps de rencontres, dans le cadre d’un dialogue social constructif conduit par la DRH, auront permis de faire aboutir la revendication sur la NBI et de travailler sur la nouvelle circulaire relative aux missions du service social. L’enjeu de cette circulaire est de mieux reconnaitre les missions actuellement exercées par la filière sociale dans la sphère professionnelle et en particulier dans les collectifs de travail.

Compte tenu de l’obligation de continuité de service imposée aux ASS, laquelle génère surcharge de travail et refus de congés, d’autres rencontres sont programmées sur les cadres d’emplois pour soutenir une politique de pilotage du réseau centré sur les métiers de la filière sociale.

L’objectif de la CFDT est de parvenir à améliorer la qualité de vie au travail des assistants de service social, notamment par l’octroi de temps partiel ou du télétravail.

La mobilisation reste entière

Le 15 septembre 2016

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS