Les mutuelles remises en cause

Publié le 19/10/2015

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2016 présente deux mesures qui attaquent les mutuelles de la Fonction publique d'Etat.

Sous couvert d'universalité des droits, l'article 39 du PLFSS remet en cause la gestion du régime obligatoire des fonctionnaires par les mutuelles (communiqué de presse MFP OS du 6 octobre 2015).

Sous couvert de faciliter l'accès à la compémentaire santé pour les personnes de plus de 65 ans, l'article 21 du PLFSS vide de son sens le modèle de mutualisation des risques couverts et percute frontalement les dispositifs de référencement de la protection sociale complémentaire (communiqué de presse MFP OS du 9 octobre 2015).

La Mutualité Fonction publique (MFP) exige le retrait de ces deux articles.

Avec les huit organisations syndicales de fonctionnaires, elle demande une rencontre à la ministre de la Fonction publique afin "d'engager conjointement une réflexion de fond sur l'avenir de la protection sociale solidaire de quelques millions de mutualistes, fonctionnaires, contractuels, actifs et retraités".