Les fonctionnaires des Finances méritent des primes non modulées

Publié le 12/11/2015

Après les déclarations du ministre de l'Economie sur la rémunération au mérite, Bercy a confirmé à la CFDT que le nouveau régime indemnitaire (RIFSEEP) ne sera pas modulé.

Les déclarations d'Emmanuel Macron en faveur de la rémunération au mérite des fonctionnaires ont suscité une réaction immédiate de la CFDT. Dans une déclaration à Europe 1, Laurent Berger a rappelé que "La CFDT ne veut pas d'une individualisation du traitement des fonctionnaires".

Aux Finances, la CFDT interpellé le 10 novembre les cabinets ministériels. Elle a demandé si ces déclarations remettent en cause l'assurance donnée par Michel Sapin et Emmanuel Macron en octobre que le futur régime indemnitaire (Rifseep) ne sera pas modulé. En effet, alors que l'enveloppe budgétaire consacrée aux primes n'augmente pas, une telle modulation se traduirait nécessairement par une diminution pour de nombreux agents.
Réponse : l'assurance tient toujours. Ouf !

M. Macron, pourriez-vous espacer vos provocations ?