Avec 8,31 % des voix, la CFDT poursuit sa progression à la Banque de France

Publié le 02/04/2015 à 11H35
Malgré une légère progression, puisque nous passons de 8,0 à 8,3 %, le nombre de voix qui se sont portés sur notre syndicat ne nous permet pas de franchir le seuil de représentativité au niveau national.

Toutefois, nous restons représentatifs dans 5 CE : en Ile de France où nous frôlons la majorité absolue (49,7 %), en Alsace (10,2 %), en Basse Normandie (19,3 %), en Champagne Ardenne (15,7 %) ou en Corse (13,1 %).

Au-delà de nos implantations locales, nous franchissons donc le seuil de représentativité exigé pour accéder aux commissions du personnel, instance où la CFDT pourra donc continuer à porter votre voix.

Enfin et surtout, même si la progression est plus lente qu’espérée, il faut remarquer que depuis 3 mandatures maintenant, la CFDT s’inscrit dans une dynamique positive et poursuit sa progression.

Et, avant même les résultats du second tour, nous enregistrons une progression notable de notre nombre d’élus, délégués du personnel et élus au comité d’entreprise, avec notamment pour la première fois depuis des années, une élue titulaire au comité d’établissement de Paris.

Nous allons employer les prochains jours à faire campagne et mobiliser les électeurs à l’ACPR, et les cadres à Paris où le quorum n’ayant pas été atteint, un second tour est organisé du 7 au 14 avril prochains, avec comme enjeu un poste d’élu cadre à la clé !